calligraphie japonaise, kimono japonais, papier origami, kokeshi, manekineko, bijoux et accessoires du Japon, objets déco japonais, jouets traditionnels japonais
La Boutique Japonaise.frLa boutique japonaise
Des idées de cadeaux authentiquement japonais, pour faire plaisir et se faire plaisir !
 Recherche : OU
| Nous écrire | Contactez-nous Besoin d'aide ? | 0 article(s) 0 €
     
  En rayon...
  Articles féminins
  Bento, Bols, Baguettes
  Calligraphie
  Carterie
  Décoration
  Encens, Sels, Thé…
  Espace créateurs
  Eventails
  Jeux et jouets
  Kimono, Zori, Tabi…
  Kokeshi, Manekineko...
  Langue Japonaise
  Papier origami

Le coin des promo !

  En savoir plus
 » Comment commander
 » Le paiement sécurisé
 » Les frais de port
 » Les conditions de livraison
 » Qui sommes-nous ?

 C'est à vous
 » Livre d'or 132 messages
 » Buzzez... !!
 » Ecrivez à vos amis
 » Restons en contact

  Mon compte
 mail :
 code :
  » code client oublié ?

laboutiquejaponaise.fr
 Revenir à l'accueil

Site mis à jour le 30.06.14

 

Les jeux traditionnels du Japon

Le Japon compte de nombreux jeux qui se sont transmis de génération en génération. Aujourd'hui encore les enfants, et aussi les adultes sont friands de ces divertissements des temps anciens.

L'équipe de la boutique japonaise souhaite vous en faire découvrir un certain nombre. Quelques-uns, comme vous le verrez vous rappelleront certains jeux pratiqués dans notre enfance. Nous les avons regroupés en catégories :

  • Les jouets en bois,
  • Les jouets en papier,
  • Les jeux de cartes,
  • Les jeux de plateau.

Du côté des jouets en bois

» Kendama

Le kendama est un jeu d'adresse en bois connu certainement dans le monde entier. La version japonaise comporte une balle (tama) reliée par une ficelle à un manche en forme de marteau (ken en japonais) avec trois creux ou coupes. Le principe consiste à réaliser des figures en faisant évoluer la balle sur différentes parties du manche.

Ce jeu exige une habileté particulière. Il ne suffit pas, comme dans les bilboquets que nous connaissons en France, de faire entrer l'orifice de la boule sur la pointe en bois. Il s’agit pour le kendama de faire sauter la boule et de la rattraper successivement dans la petite coupe (kozara), la plus large (ozara), puis la moyenne (chuzara). Il faut ensuite lancer la boule de sorte que son orifice aille s’embrocher sur l’extrémité pointue.

Pour corser l’affaire, on peut tenir la boule avec son orifice dirigé vers le haut, pour lancer cette fois le manche en sorte que sa partie pointue aille s’enfoncer dans l’orifice de la boule, puis chaque coupe. Les adultes raffolent également de ce jeu, avec passion parfois semble-t-il, puisque certains sont membres de clubs de kendama.

Suivez ce lien pour jouer avec votre kendama : http://www.kendamakyokai.com/index_english.html

» Daruma otoshi

Daruma, fondateur légendaire de la secte zen en Chine est toujours représenté sérieux et imperturbable. Oostoshi signifie tomber en japonais. Ce jeu d'adresse consiste donc à placer le Daruma au sommet d’une colonne de rondelles de bois. Les joueurs doivent ensuite dégager ou expulser les rondelles à l’aide d’un petit maillet tout en évitant de faire tomber le Daruma.

» Koma ou toupies japonaises

La toupie est appelée koma en japonais car elle est arrivée de Chine via la Corée (Koma était le nom de ce pays autrefois) durant la période de Nara. Elle fut d’abord populaire parmi les aristocrates avec les "unarigoma" (toupies bruyantes) puis divers modèles sont apparus dans toutes les classes de la société avec des matériaux très divers (bois, bambou, métal, etc.) Durant la période Edo, l'acrobatie de toupies fut populaire. Le combat de toupies métalliques (begoma) a connu son heure de gloire. Même aujourd’hui encore, on joue à la toupie, mais surtout lors de la fête du Nouvel An.

» Hashigo et Daruma korogashi pour les plus petits

Hashigo (échelle en japonais) est un jouet traditionnel en bois, très simple. On pose en haut d’une échelle de bois de petites figurines (souvent des ninja) qui dévalent toute la hauteur en un laps de temps très court. C’est un peu un équivalent des petits bonshommes en caoutchouc qu’on lançait sur les vitres étant petits : rien de phénoménal à faire, juste les regarder descendre, et qu’est-ce qu’on aimait ça !

Korogashi signifie roulé bouler en japonais. Semblable au Hashigo, il suffit pour ce jouet de faire rouler le Daruma, toujours imperturbable, sur une échelle inclinée. Une autre façon de passer son temps...


Du côté des jouets en papier

» Origami

L’origami (papier à plier en japonais) est un des passe-temps les plus célèbres du Japon. Nul besoin de vous le présenter dans le détail, tant il est devenu familier en France et dans le monde le monde entier. L’idée au départ est de plier un carré de papier en une multitude de formes différentes qui deviendront des objets, des animaux, etc. Le plus familier est de loin la grue (symbole de paix).

Cliquez ici pour découvrir le modèle de pliage de la grue.

» Kami fusen

.

.

.


Du côté des jeux de carte

» Iroha karuta

Karuta signifie jeu de cartes en japonais. Le mot karuta a été adopté par les japonais à partir du portugais carta, désignant les cartes à jouer. Les deux types de karuta les plus connues sont celles du uta-karuta et celles de l’iroha-karuta. Le nom de iroha-karuta provient du poème iroha-uta, composé avec tous les kanas utilisés en japonais. Pour jouer au iroha-karuta, il suffit de savoir lire les hiragana. Jeu de cartes crée pendant la période Edo il reste très populaire encore de nos jours. Il connut son heure de gloire au début du XXème siècle.

Le jeu se joue avec 2 jeux de cartes, l'un avec des images et un texte, l'autre avec le syllabaire japonais. Le jeu est fort simple : un joueur prend une des cartes et lit le texte, les autres joueurs doivent trouver le plus rapidement possible l'image correspondant au texte et commençant par la même lettre.

Ce jeu permet aussi aux personnes apprenant la langue japonaise de mieux mémoriser les hiragana ainsi que quelques mots de cette langue.

» Hana fuda

Hanafuda est un jeu de cartes traditionnelles japonais, très répandu et très populaire. Il est composé de 12 séries de 4 familles de cartes. Chaque série représente une fleur des douze mois de l'année. Les 4 familles sont : les « spéciales » (20 points), les « animaux », comprenant également la carte « coupe de saké » et « Iris d'eau japonais près d'un pont », (10 points), les « rubans » (5 points) et les « normales » (1 point).

Il existe de multiples règles. Nous vous en proposons une pour déjà bien se familiariser avec le jeu.


Du côté des jeux de plateau

» Jeu de go

Originaire de Chine, le jeu de go (igo en japonais formel) oppose deux adversaires qui placent à tour de rôle des pierres noires (kuro) et blanches (shiro) sur un tablier, appelé goban, tentant ainsi de contrôler le plan de jeu en y construisant des « territoires » qui se comptent en moku. Chaque « pierre » encerclée devient des prisonniers.

Il s'agit du plus ancien jeu de stratégie combinatoire abstrait connu. Malgré son ancienneté, le jeu de go continue à jouir d'une grande popularité en Chine, en Corée et au Japon. Dans le reste du monde, où sa découverte est récente, sa notoriété va également croissant. Son succès tient autant à la simplicité de ses règles qu'à sa grande richesse combinatoire et sa profondeur stratégique.

» Jeu de shogi

Le shogi, littéralement « jeu d'échecs des généraux », est un jeu de société combinatoire abstrait traditionnel japonais, se rapprochant du jeu d'échecs occidental, et opposant deux joueurs. Ce jeu est célébré le 17 novembre au Japon. Il se déroule sur un tablier (shogiban) de 9 cases sur 9, de couleur uniforme. Les caractères physiques (dimensions, fabrication) se rapprochent beaucoup de celles du goban. Chaque joueur joue l'un après l'autre. Le but est de prendre le roi adverse.

» Sugoroku

Il existe 2 types de Sugoroku : un, proche du backgammon et l'autre, celui que nous vous présentons, proche du jeu de l'oie. Celui que vous propose la boutique japonaise retrace la carrière pour devenir Yokozuna (champion de Sumo). Le parcours, semé d'embuches, vous réserve également de beaux succès.

» Fukuwaraï

Le Fukuwarai est un jeu traditionnel qui se joue pendant les fêtes du nouvel an (Oshogatsu). Chaque participant (petits et grands), après s'être bandé les yeux doit tenter de replacer tous les éléments du visage le plus correctement possible. Rires et moments de détente assurés.

 

 
  C'est CADEAU
A partir de 3 articles de calligraphie commandés, recevez gratuitement notre guide pour apprendre à tracer les kanji.

  Choisir...
  Par thème
 »
  Ou par couleur
 »
  Ou par matière
 »
  Ou par budget
 »

  Plus d'info sur...
 » son kimono
 » son inden
 » son tenugui
 » ses jeux traditionnels
 » sa kokeshi
 » son éventail
 » son jizo
 » son encens neriko
 » son daruma

  Espace créateurs
ESPACE CREATEURS !
Si vous êtes ou si vous connaissez un(e) créateur(trice) dont le thème est japonais,
contactez-nous !

 

 

 

| Qui Sommes-nous ? | Mentions légales | Conditions générales de vente |
© 2005-2014 La Boutique Japonaise - Tous droits réservés
contact@laboutiquejaponaise.fr